La nuit surgit en plein jour comme en pleine gueule et rien ne sera jamais plus comme avant.

J’ai fini mon livre. Il était à la fois horrible et magique. Pourtant, malgré mon très grand plaisir à sa lecture, j’ai été déçue. Pour moi ce livre devait être la clef pour m’aider à avancer, si ce n’est en n’ayant plus mal, au moins en souffrant moins. Dès les trois premières pages j’étais en larmes, il faut dire que j’ai revécu des choses que j’aurai préféré laisser de côté. Mais j’ai continué tant bien que mal ma lecture, j’ai apprécié le Géant, j’ai rit, aussi, faut l’avouer. Malgré ma déception finale, c’est un livre qui m’a beaucoup plus.

« C’est comme si j’avais bu la tasse, qu’elle s’était fracassée dans ma gorge et tordait tous les points sensibles de mon corps en épargnant les organes vitaux, histoire que je reste là. »

Dans un registre un peu plus joyeux, c’est la dernière ligne droite avant LA murder. Les dossiers sont arrivés entre les mains de leurs destinataires, reste plus que quelques achats à régleer et tout sera fin prêt. Évidemment, lorsque tout sera fini, il y aura un compte-rendu ici-même, peut-être même quelques photos…

Sinon, quelques nouvelles en vrac… J’essaye de bosser un peu plus sérieusement et plus régulièrement qu’au premier semestre, histoire d’avoir une meilleure moyenne.
J’ai un projet sur le feu avec l’Ingrat, il prends forme, lentement mais sûrement.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :