A study in yellow [texte à 4 mains].

Mon petit doigt m’a dit que le Tour de France arrivait hier à Bordeaux. En bonnes chauvines, Bulle et moi-même avons été sur la fin du parcours, pour apercevoir la caravane et un peu de cette fièvre qui habite la France chaque mois de Juillet depuis une centaine d’années.

Arrivées sur les quais, nous avons été impressionnées par la quantité de populace qui se trouvait là. Après un rapide tour d’horizon avec notre radar à beaufs’, nous avons trouvé le point stratégique pour suivre l’évènement derrière les nombreuses barrières. D’ailleurs, le mystère du jour : comment les gens ont-ils pu accéder à l’autre coté du parcours ?

– possibilité n°1 : ils ont campé là la veille au soir (et ils y sont probablement encore aujourd’hui)

– possibilité n°2 : ils ont été déposé là par des aliens au maillot jaune (ou à pois, au choix)

– possibilité n°3 : ils ont payé les vigiles ou sont passés par-dessus les barrières (ou sous la table).

Bref. Sur place nous avons été choquées par la populace emportée par la fougue (façon Edith Piaf), face aux cadeaux jetés dans la foule. En voici d’ailleurs un liste non-exhaustive : des prospectus, du saucisson, de la lessive, des bonbons, des casquettes diverses et variées, des mains de Géant Vert, des chapeaux, des sirops, du panaché, du Vittel…

A partir de là, nous avons décidé de nous lancer dans une étude sociologique des plus sérieuses, cent pour sans maillot jaune, illustrée par mes soins. A l’arrivée des chars/voitures/vélos/voiturettes (rayez la mention inutile) publicitaires, les gens entrent dans une sorte de transe à la Travolta.

Comment avoir la Travoltitude, en 3 points :

1. La caravane passe, levez les bras au ciel (pour plus d’aérodynamisme) en hurlant le nom de la marque représentée.

2.En profitant de l’aérodynamisme de vos membres supérieurs, jetez-vous à l’assaut des offrandes.

3. « Stayin’ aliiiiiiiiiiiiiiive !! » Baissez-vous à la vitesse de la lumière (disco) pour tenter de ramasser l’un des cadeaux qui aurait survécu par miracle à l’attaque.

Maintenant que vous avez la Travoltitude (en trois points), vous êtes parés pour les prochaines étapes, et même, soyons fous, les prochains Tours de France !

Texte rédigé en collaboration avec Bulle.

Publicités

2 responses to “A study in yellow [texte à 4 mains].

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :