Croco Deal – Carl Hiaasen

Résumé : Son fils Fry le sait : Honey Santana n’est pas seulement cinglée, elle est aussi très têtue. Si l’on ajoute à cela son intolérance rageuse pour la bêtise et la méchanceté, on obtient un cocktail dévastateur… Lorsque, dans la même journée, elle perd son travail pour cause de patron peloteur et se fait insulter au téléphone par un démarcheur de chez Sans Trêve Ni Relâche Inc., trop, c’est trop ! Elle décide de retrouver le goujat coûte que coûte afin de lui donner une leçon de savoir-vivre, même si elle doit pour cela traverser la moitié des États-Unis et s’embarquer dans une folle épopée qui l’entraînera jusque dans les Everglades. Tous aux abris, l’ouragan Honey est prêt à déferler sur la Floride !

 

Ma critique : C’est un jour de flânerie dans les rayons de Virgin que je suis tombée sur ce roman à la couverture somme toutes assez banale, mais au résumé plutôt alléchant. Qui plus est, une note d’un vendeur du magasin conseillait vivement cette lecture… J’ai patienté quelques temps avant de me l’offrir, me disant qu’après tout, peut-être que ça ne valait pas le coup… Et finalement, je suis ravie d’avoir fait cette acquisition !

Si le roman est classé dans le domaine policier, il ne me semble pas que ça soit vraiment un roman policier. A mes yeux un roman policier suit une enquête, avec des policiers (d’où le nom !) et arrive à déterminer le coupable. Hors ici il n’y a pas de coupable. Ou du moins il y a beaucoup de gens, tous coupable de quelque chose, plus ou moins grave. J’avoue qu’au début j’ai eu du mal à me faire au style d’écriture de l’auteur, qui est très « haché ». Les paragraphes au début se suivent sans vraiment s’enchainer, présentant de façon plus ou moins étrange les personnages. Puis tout s’emboite, comme par magie. L’auteur amène vraiment le lecteur à se demander où il va… puis tout d’un coup tout apparaît évident !

Ce n’est pas un livre à un seul héros, même si l’intrigue tourne autour d’Honey Santana. Honey est assez attachante et parfois je l’enviais même dans sa façon d’être. Elle est à la fois « folle » et sensible. Elle ne laisse rien passer mais elle prône des valeurs qu’on perd aujourd’hui, telles que la politesse, le savoir-vivre et autres choses dans le même style. C’est d’ailleurs le centre du roman si l’on regarde bien. Les autres personnages sont tout aussi attachants qu’elle : son fils, son ex-mari… Boyd Shreave est très énervant, mais c’était le but premier de l’auteur. On finit par s’attacher aussi à Sammy, malgré son caractère lunatique et on espère qu’il retrouvera Gillian la jeune étudiante en mal du Grand Amour. Enfin, j’étais plus que ravie de voir Eugénie user de son intelligence plutôt que de son physique avantageux pour obtenir un boulot auprès du détective privé.

Le roman en lui-même est assez agréable à lire, malgré une entrée en manière plutôt difficile. On s’habitue relativement vite au style et aux personnages et on se retrouve au final à ne plus pouvoir lâcher le livre !

Un extrait : En attente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :