Stiletto Blues à Hollywood – Lauren Weisberger

Résumé : Brooke et Julian filent le parfait amour depuis neuf ans. Il est auteur-compositeur-interprète et a une voix en or. Seulement, de la scène underground aux sommets des hit-parades la route est longue…  Un jour pourtant, c’est la consécration ! Sony accepte de financer son album. Le premier showcase est un succès, et les propositions de concerts affluent de toutes parts. Les dates s’enchaînent et les médias, eux, se déchaînent ! La vie privée de leur couple se retrouve étalée dans les tabloïds, les rumeurs les plus folles courent à leur sujet, et face aux créatures de rêve qui peuplent les palaces où évolue désormais sa rock star de mari, la jolie rouquine commence à perdre confiance. Entre l’éloignement, les horaires de dingues, les paparazzis et les groupies, la mélodie du bonheur vire à la cacophonie. Et puis arrivent les photos de trop. Qui dit conte de fées, ne dit pas forcément happy end, Brooke…

Ma critique : De cette auteur j’avais déjà lu « Sexe, diamants et plus si affinités », que j’avais adoré. J’avais également adoré l’adaptation cinématographique du « Diable s’habille en Prada » que je n’ai toujours pas lu. Du coup, quand j’ai vu celui-ci en librairie, je n’ai pas su résister à son appel. Toutefois, à cause de son prix (21€ tout de même !), j’ai préféré me le procurer en version originale (à 7€ cette fois) et la lecture a été un poil plus longue que ce que j’aurais voulu.

Encore une fois, on a là un vrai roman de chick-litt, on sait d’avance comment ça va finir, mais peu importe, on se fait une petite frayeur jusqu’à la fin. Il y a l’amour, il y a la meilleure amie magnifique, il y a le petit ami [presque] parfait, la belle-famille atroce, les parents divorcés qui se haïssent, bref, tous les ingrédients d’un roman qui permet de poser son cerveau… J’ai ris, j’ai eu les larmes aux yeux et j’étais très énervée face à certains personnages… j’ai un peu vécu le livre, ce qui est plutôt agréable.

Au niveau de l’histoire, ce n’est rien qui vole très haut : Brooke aide Julian a percer dans la musique, et finalement, lorsqu’il réussit, tout son monde se retrouver chaviré, pas forcément dans le bon sens du terme ! Les évènements sont prévisibles pour la plupart, mais les personnages sont attachants, surtout Brooke. J’aime aussi Nola, qui est assez intéressante et qui, si elle existait, pourrait être une véritable amie. Julian, quant à lui, voit son capital sympathie s’écorner petit à petit au long de l’histoire…

Encore une fois, j’ai trouvé là un roman qui m’a permis de rêver au Prince Charmant et à l’amour qui triomphe malgré les déboires. Toutefois, même si c’est avant tout un livre de fiction et surtout qui permet de s’évader, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que finalement l’auteure a raison : quand on lit les journaux people, on s’incruste dans la vie de gens qui sont juste comme nous…

Un extrait :

– Où vas-tu maintenant ? Tu ne vas pas boire un verre quelque part ?
– En fait Julian a eu un… Il joue ce soir, se ravisa-t-elle au dernier moment.
Elle aurait préféré ne pas évoquer le concert du tout, mais cela lui semblait étrange de mentir à Nola.
– Cool ! s’exclama celle-ci en vidant son verre. Tu veux de la compagnie ?
Elles savaient l’une comme l’autre que Nola n’avait pas vraiment envie d’aller à ce concert, ce dont Brooke ne se formalisa pas, car elle non plus n’avait pas très envie que Nola l’accompagne. Son amie et son mari s’entendaient plutôt bien et cela lui suffisait.

Publicités

2 responses to “Stiletto Blues à Hollywood – Lauren Weisberger

  • Cécile

    En fait,je compte l’envoyer ces jours-ci,mais comme j’habite à la frontière française,je vais aller le poster dans une poste française,donc je suppose que ça sera plus rapide que si je le postais en Belgique…Ca ne met pas tant de temps que ça,si?
    Je l’envoie à l’adresse que tu m’as donné ou à une autre?

    • chickyp0o

      Ben du coup, si tu l’envoies dans la semaine ça marchera, il sera là avant que je partes, vu que je pars le 18 au matin. Je sais pas si tu l’envoies en colissimo ou truc du genre ? Je crois que de toutes façons c’est 4 à 8 jours minimum ! En tous cas c’est gentil à toi d’avoir la patience de gérer cet envoi compliqué ! =$

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :