Shoe Addicts – Beth Harbison

Résumé : Certaines femmes, paraît-il, n’atteignent jamais le plaisir. Lorna, Hélène, Sandra et Joss, quant à elles, savent très bien comment monter au septième ciel : il leur suffit de regarder, toucher, essayer et – comble de jouissance – s’offrir les plus belles chaussures de luxe must have du moment en faisant exploser leur compte en banque. Chaque semaine, elles se retrouvent  dans leur club de « Shoe Addicts » pour échanger escarpins, mocassins, sandales et autres petites paires aussi divines qu’irrésistibles… Mais bien plus que leur addiction commune, les quatre amies vont rapidement partager de nouveaux secrets. Des fardeaux jusque-là inavouables et devenus trop lourds à porter…

Ma critique : C’est un titre qui me correspond complètement et c’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de le lire, même si je me suis rapidement rendue compte que je n’en étais heureusement pas au point des héroïnes du roman… Je ne connaissais absolument pas l’auteure, je savais simplement qu’elle écrivait de la chick-litt apparemment plutôt appréciée. Très rapidement je suis entrée dans l’histoire, riant des bêtises des unes et me demandant vraiment ce qui allait arriver…

J’ai beaucoup apprécié la présentation des personnages par chapitre, passant habilement de l’un à l’autre. Lorsque les choses se sont un peu plus « mélangées » j’ai eu un peu plus de mal à suivre, mais j’ai fini par m’habituer… pour ne plus lâcher l’histoire jusqu’à la fin !

Lorna m’a beaucoup plu par son caractère à mi-chemin entre la battante et la « je m’en foutiste », elle est drôle, piquante et ne manque vraiment pas d’humour. Je me suis toutefois beaucoup plus attachée à Hélène et Sandra. Hélène, certainement à cause de son idiot de mari, m’est apparue comme sympathique et très douce, ce qui m’a permis de vraiment l’apprécier. Quant à Sandra, j’ai adoré la cassure entre sa personnalité introvertie à l’extrême et son travail plutôt « osé » et quelque part pas évident. La dernière arrivée des quatre, Joss, avait des côtés qui m’agaçaient, surtout quand elle ne voulait surtout pas faire de mal à sa patronne alors que celle-ci ne se gênait pas…

L’imagination d’un groupe de « Shoe Addicts Anonymes » m’a beaucoup plu, même si je dois bien avouer que je ne connaissais que très peu des noms de créateurs qu’elles citaient. On sait bien évidemment d’avance que l’histoire finira bien, mais on se demande quand même à quel moment les choses vont bien tourner et surtout comment elles vont faire pour se sortir de leurs problèmes respectifs… Une histoire un peu « facile », mais qui permet de se détendre et de rire de bon coeur…

Un extrait :

Du sexe en boîte. Voilà ce que c’était. Du sexe en boîte… troublant, excitant, décadent.
Lorna Rafferty écarta le papier de soie et aussitôt l’odeur entêtante du cuir envahit ses narines, envoyant un frémissement familier au plus profond de son être. Même après s’être tant de fois soumise à ce rituel, la sensation -cette excitation – ne perdait rien de son pouvoir.
Puis elle effleura le cuir aux coutures serrées et sourit. C’était plus fort qu’elle… un vice délicieux poussé à son paroxysme sensuel, tactile, hédoniste… qui la faisait frissonner de la tête aux pieds.
Elle fit courir ses doigts sur la surface lisse, glissa sur la cambrure gracieuse comme un chat qui s’étire sous le soleil de midi; sourit à la pointe, affûtée mais gratifiante, du talon aiguille. Oui. Oui… Le pied.

Publicités

2 responses to “Shoe Addicts – Beth Harbison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :