Vague de chaleur – Richard Castle

Résumé : Le corps d’un magnat de l’immobilier est découvert au pied de son immeuble de Manhattan. Visiblement, quelqu’un lui a donné un coup de pouce pour qu’il fasse le grand saut… Dans le même temps, sa ravissante épouse au passé obscur échappe de justesse à une agression.
Dans la fournaise new-yorkaise, les esprits s’échauffent, les passions se déchaînent. Un autre meurtre entraîne la police dans le monde opaque de l’immobilier, des paris, de l’argent douteux. Un univers où le secret et le silence font la loi.
Mais Nikki Heat est là pour mettre de l’ordre dans cette sale affaire. Malgré la présence imposée d’un journaliste fort encombrant (mais charmant), l’enquêtrice de choc va découvrir un à un tous les secrets du mort, un flambeur et joli cœur qui ne manquait pas d’ennemis. Des secrets que pas mal de monde aurait préféré oublier…

Ma critique : Comme quasiment tout le monde j’ai regardé la série diffusée à la télévision et j’ai rapidement été séduite par le duo de choc composé de Richard et Kate… Lorsque Castle présente son nouveau livre dans la série, je me suis dit que ça serait drôle que le livre existe réellement, et quelques mois plus tard, le voilà dans les rayons des librairies !

En tant qu’amatrice de bons policiers, je dois bien avouer que j’ai été un peu déçue par l’histoire un peu légère de ce roman. Au lieu d’un véritable roman policier, j’ai trouvé qu’on avait plus à faire à de l’histoire plutôt « romantique ». Certes il ne faut pas oublier que l’héroïne est inspectrice, mais la plupart du temps, le texte relate les tensions entre les deux protagonistes principaux, jusqu’à ce qu’ils passent à l’action.

Je n’ai pas pu me détacher de l’image de Richard et Kate, ce qui, je suppose, est quelque chose de voulu. Toutefois, j’aurais aimé ne pas penser à d’autres personnages en suivant cette histoire.

Les personnages, puisqu’on parle d’eux, sont plutôt sympathiques, comme dans la série finalement. Rook est un poil énervant, mais bien souvent attachant… Quant à Nikki, je dois bien avouer que je l’envie quelque part : elle a vécu des choses dures, mais elle a réussi à s’en faire une carapace pour continuer vivre et elle obtient toujours ce qu’elle veut, que ce soit en salle d’interrogatoire ou face à un homme tel que Rook.

La fameuse scène de la page 105. J’en attendais beaucoup puisqu’elle a quand même monopolisé eu un franc succès dans la série. Je ne peux pas dire que j’ai été subjugué, mais je ne peux pas nier qu’elle est plutôt bien écrite. Toutefois, elle reste bien moins croustillante que ce qu’on a bien voulu nous laisser entendre…

Un bon roman, qui se lit très bien dans le train mais qui manque un poil de suspense.

Publicités

2 responses to “Vague de chaleur – Richard Castle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :